Le Projet d’appui aux CEG dans les villages

Après un gigantesque travail abattu par l’association Développement Sans Frontière de 2000 à 2016 pour la scolarisation primaire au Yatenga, nous pouvons dire que nous sommes satisfaits des résultats obtenus.

Chaque village de la zone d’intervention a son école et le taux de scolarisation est au-dessus de  90%. Ce succès a engendré un nouveau problème qui est la problématique de l’enseignement secondaire de qualité. C’est en cela que DSF et ses partenaires apportent leur contribution à la résolution de cette problématique à travers la construction de salles de classes, l’équipement en mobiliers scolaires, la construction de logements, la réalisation de forage, la construction de latrines, de bibliothèques, de cuisine et l’appui en manuels scolaires. Toutes ces actions ont été réalisées dans les villages/ CEG de Nongfairé dans la commune de Oula, Tougué-Mossi et Namissiguia dans la commune de Tangaye, avec l’appui technique et financier  de l’entreprise MRC Holland et la fondation WOL aux Pays-Bas.

Le projet d’appui aux CEG des villages couvre la période de 2017-2019.

Les CEG bénéficiaires de l’appui sont des établissements publics dont le personnel est pris en charge par l’Etat Burkinabè. Mais il faut reconnaitre que c’est le partenariat entre les populations, les associations/ONG, les bailleurs de fonds et l’Etat qui garantira l’amélioration des conditions de travail et la qualité de l’éducation/ formation dans nos écoles.

Logement des professeurs à Nongfaïré

Réalisation de deux salles de classes à Tougué Mossi.

Réalisation de latrines au CEG de Namssiguia.

Remise de manuels scolaires et moubiliers de rangement.

Cérémonie de remise officielle de materiels aux partenaires le 3 novembre 2018.

Posté dans DSF